Parce que nous n’y pensons pas forcément

La qualité de l’air intérieur

Pourquoi s’inquiéter de la qualité de l’air à l’intérieur des habitations et des bâtiments ?

Nous passons de nombreuses heures par jour dans notre domicile et, même si nous nous y sentons bien, l’air que nous y respirons n’est pas toujours de bonne qualité. En effet, les sources de pollution dans les logements ou bâtiments publics sont nombreuses : tabagisme, moisissures, acariens, produits d’entretien, produits de bricolage (peintures), produits utilisés pour fabriquer le mobilier… C’est la pollution Intérieure.

Cette pollution peut avoir des effets sur notre santé : allergies, irritations des voies respiratoires, maux de tête, voire intoxications. Des gestes simples peuvent limiter ces risques comme:

  • Aérer au moins 10 minutes par jour, été comme hiver, pour renouveler l’air intérieur de votre logement et réduire la concentration des polluants
  • Aspirer régulièrement les poussières (sol, tapis, moquettes…)
  • Entretenir et ne pas gêner le fonctionnement des systèmes d’aération et de ventilation
  • Ne pas fumer à l’intérieur
  • Faire vérifier chaque année les appareils à combustion et installations de chauffage
  • Respecter les doses d’utilisation des produits d’entretien, de bricolage………

Origine des sources de pollution

En France, l’eau du robinet est l’un des aliments les plus contrôlés. Elle fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent, destiné à en garantir la sécurité sanitaire. Il s’agit aussi bien de garantir la qualité microbiologique de l’eau du robinet, que de surveiller la présence de nitrates, de pesticides, de plomb ou d’autres substances dites « émergentes ».
Les données sur la qualité de l’eau du robinet sont publiques.
Sur le site du Ministère des Affaires Sociales, de la Santé, vous pouvez accéder aux résultats de qualité de l’eau potable de votre commune

Contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable. Résultats commune par commune.

[carte interactive]

Carte de France

Corse PACA Rhône Alpes France Comté Alsace Lorraine Champagne Ardenne Haute Normandie Basse Normandie Bretagne Pays de la Loire Pays de La Loire Poitou-charentes Aquitaine Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées Limousin Nord Pas de Calais Auvergne Picardie Bourgogne Centre Ile de France

DOM TOM

Mayotte Réunion Guyanne Française Martinique Guadeloupe

Elles sont également disponibles dans votre mairie

(les derniers résultats d’analyse de l’eau du robinet, transmis par l’ARS y sont affichés).

http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/article/qualite-de-l-eau-potable

La qualité microbiologique

La présence de micro-organismes (bactéries, virus et parasites) dans les eaux de consommation peut engendrer un risque à court terme pour le consommateur. Les pathologies engendrées sont le plus souvent bénignes pour la population générale (troubles gastro-intestinaux, diarrhées,…). Des germes pathogènes témoins de contamination fécale (Escherichia coli et entérocoques) sont notamment recherchés.

Les nitrates

La présence des nitrates dans les eaux est due à leur présence naturelle dans l’environnement, à une contamination de la ressource en eau par des activités humaines (rejets urbains ou industriels, pollution agricole due aux engrais minéraux et organiques). Dans l’organisme, les nitrates se transforment en nitrites qui peuvent présenter un risque pour la santé, les femmes enceintes et les nourrissons étant les populations les plus sensibles. Pour en savoir plus sur les nitrates (origines, effets sur la santé), sur la qualité de l’eau du robinet vis-à-vis des nitrates, les actions de prévention et les traitements :

Bilan 2012 de la qualité de l’eau
au robinet du consommateur
vis-à-vis des nitrates

Bilan 2013 de la qualité de l’eau
au robinet du consommateur
vis-à-vis des nitrates

Les pesticides

Les pesticides (ou produits phytosanitaires) sont des substances chimiques utilisées pour combattre les espèces animales ou végétales nuisibles (insecticides, herbicides, fongicides,…), dans l’agriculture, dans les industries, dans la construction et l’entretien des infrastructures de transport, des voies et des terrains publics ou privés. Leur présence dans l’eau est due à leur entraînement par ruissellement ou à leur infiltration dans les sols. Les effets à long terme sur la santé d’une exposition à de faibles doses de pesticides sont difficiles à évaluer.

Pour en savoir plus sur les pesticides (origines, effets sur la santé), sur la qualité de l’eau du robinet vis-à-vis des pesticides ainsi que sur les actions de prévention et les traitements :

Bilan 2011-2012 de la qualité de l’eau
au robinet du consommateur
vis-à-vis des pesticides

Rapport 2001-2003
« Les pesticides
dans l’eau potable »

Bilan 2013 de la qualité de l’eau
au robinet du consommateur
vis-à-vis des pesticides

La qualité radiologique

La radioactivité naturelle dans les eaux dépend de la nature géologique des terrains qu’elles traversent, du temps de contact, de la température, de la solubilité des radioéléments rencontrés, etc…
Par exemple, les eaux souterraines des régions granitiques présentent parfois une radioactivité naturelle élevée. La qualité radiologique des eaux est évaluée grâce à des indicateurs de présence de radionucléides naturels ou artificiels. Pour en savoir plus sur la qualité radiologique de l’eau du robinet :

Synthèse 2008-2009
Qualité radiologique
des eaux du robinet

Bilan de la qualité
radiologique de l’eau
distribuée en France

Bilan 2008-2009
sur la qualité radiologique
des eaux du robinet

Le plomb

La limite de qualité pour la teneur en plomb dans l’eau destinée à la consommation humaine est de 10 microgrammes par litre (µg/L).
Pour en savoir plus sur les sources d’exposition au plomb, les effets du plomb sur la santé, les moyens d’évaluer et de diminuer l’exposition au plomb via l’eau, les aides financières ainsi que la réglementation. Consulter l’article Eau et plomb.(Ministère des Affaires sociales et de la Santé).

Les substances émergentes

La présence de substances émergentes (nouveaux polluants de l’eau comme les résidus de médicaments, les composés perfluorés,…..) dans les eaux à de très faibles concentrations interroge depuis plusieurs années l’opinion publique, la communauté scientifique et les autorités sanitaires.
Des recherches sont menées au niveau national sur des paramètres actuellement non réglementés afin de recueillir des données d’exposition de la population nécessaires à l’évaluation des risques sanitaires liés à ces substances émergentes.

Des campagnes d’études ont notamment porté sur les résidus de médicaments dans les eaux, les composés perfluorés ( consulter le rapport sur la campagne nationale d’occurrence des composés alkyls perfluorés), des sous-produits pouvant être formés lors de l’étape de désinfection de l’eau( consulter le rapport sur la campagne nationale d’occurrence de polluants émergents dans l’eau ). Les perchlorates.

Le bruit

La directive sur le bruit dans l’environnement de Juillet 2011 nous indique que :

« Les nuisances sonores sont aujourd’hui un signe prédominant de détérioration du cadre de vie, en milieu urbain comme au voisinage des grandes infrastructures de transport, ce que confirme l’attente citoyenne grandissante sur cette problématique. Dans certaines situations de forte exposition, le bruit constitue même un véritable enjeu de santé publique, comme le montre un nombre croissant d’études….

Aujourd’hui, pour toutes les grandes agglomérations d’Europe, la directive européenne relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement constitue une opportunité sans précédent de mener des politiques d’aménagement durables, compatibles avec la préservation ou l’amélioration de notre environnement sonore….permettant de planifier des actions de prévention et de réduction du bruit ciblées, efficaces et aux coûts optimisés. »

Mais, il y a aussi les bruits « choisis » : protégeons notre audition !

Les problèmes d’audition ne concernent pas que les personnes âgées ! Nous sommes tous concernés par l’impact du bruit sur notre santé. Il y a les bruits de notre environnement (axes routiers, ferroviaires, lieux collectifs, etc.), les bruits que l’on subit au travail, mais aussi les bruits que l’on choisit (concerts, baladeurs, etc.).

Attention nous n’avons à la naissance qu’un capital très limité de cellules sensorielles (moins de 15.000). Ces cellules une fois détruites ne se renouvellent pas ! Dès que l’intensité du bruit dépasse un certain seuil, le bruit devient une nuisance et peut même provoquer des troubles de l’audition : (voir le schéma suivant)

Échelle du bruit

  • jusqu’à 80 dB, il n’y a aucun risque pour l’oreille, quelle que soit la durée d’exposition;
  • de 80 à 90 dB, on approche de la zone de nocivité, mais les risques sont limités à des expositions de très longue durée;
  • de 90 à 115 dB, notre oreille est en danger : plus le son est fort moins il faut de temps d’exposition pour provoquer des lésions;
  • au-delà de 115 dB, des bruits impulsifs (très brefs) provoquent immédiatement des dommages irréversibles.

Mais il y a des moyens pour se protéger comme le port d’un casque ou des embouts auditifs. Il faut savoir que la réalisation d’un embout anatomique moulé après prise d’empreinte dans une matière atraumatique et absorbante sur le plan acoustique est la protection la plus performante.

Documents connexes « Santé environnementale »

Les documents connexes de cette commission sont classés par catégories : Officiels ( documents officiels, Arrêtés, contrats,…) – CR ( comptes-rendus de réunions ) – Docs ( Supports documentaires, cartes, diaporamas,vidéos,…) – Liens ( sites référents ).Organisés sous forme de tableau (filtrable) pour faciliter recherches et consultations.

4_pictos_2

  • Documents officiels, arrêtés, rapports, contrats,…

  • Comptes-rendus de réunions, conseils d’administration,…
  • Supports documentaires, cartes, diaporamas, vidéos,…
Types
Dates
Documents
Descriptions
pdf - pdf
2016.06.28
Rapport OMS
Rapport Santé 2020
pdf - pdf
2016.05.04
Rapport ADEME CNB
Analyse - Coût social pollutions sonores
pdf - pdf
2016.05.04
Synthèse ADEME CNB
Synthèse - Coût social pollutions sonores
pdf - pdf
2015.07
Ministère Affaires sociales - Santé
Bilan 2013 - Qualité eau - Nitrates
pdf - pdf
2015.09
Ministère Affaires sociales - Santé
Bilan 2013 - Qualité eau - Pesticides
pdf - pdf
2013.12
Ministère Affaires sociales - Santé
Bilan 2012 - Qualité eau - Nitrates
pdf - pdf
2013.12
Ministère Affaires sociales - Santé
Bilan 2011-2012 - Qualité eau - Pesticides
pdf - pdf
2003
Ministère Santé - Solidarités
Les pesticides dans l’eau potable
pdf - pdf
2009
Ministère Santé et Sports
Synthèse 2008-2009 - Qualité eau - Radiologie
pdf - pdf
2009
Ministère Emlpoi et Santé
Synthèse 2008-2009 - Qualité eau - Radiologie - France
pdf - pdf
2011.06.10
Ministère Travail Emlpoi et Santé
Bilan Synthèse 2008-2009 - Qualité eau - Radiologie
pdf - pdf
2011.05
Ministère Travail Emlpoi et Santé
Rapport 2011 - Composés alkyls perfluorés
pdf - pdf
2013.10
Ministère Travail Emlpoi et Santé
Rapport 2013 - Polluants émergents
  • Liens sites référents externes,…
Types
Dates
Sites-Documents
Descriptions
- url
2016.06.28
Accès au site
ADEME
- url
2016.06.25
Accès au site
ANSES
- url
2016.06.25
Accès au site
Atmosfair Bourgogne
- url
2016.06.25
Accès au site
ARS
- url
2016.06.25
Accès au site
ARS - BFC
- url
2016.06.25
Accès au site
CIDB
- url
2016.06.25
Accès au site
INPES
- url
2016.06.25
Accès au site
Ma santé en Bourgogne
- url
2016.06.25
Accès au site
OMS
- url
2016.06.25
Accès au site
ORS
- url
2016.06.25
Accès au site
Prévention Maison
- url
2015.04.29
Accès au site
Perchlorates dans l'eau du robinet